SECTION-AMBULANCE


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Protection et sécurité civiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
uscha
membre d'honneur
membre d'honneur


Nombre de messages : 1661
Age : 46
Localisation : lormont 33
Profession ou activité secouriste : ambulancier (CCA, BMP1 BRANCHE 12, trilogiste)
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Protection et sécurité civiles   Jeu 20 Juil - 13:53

Cadre général : la protection des populations
La protection des populations est une des fonctions de l'état, qui est même inscrite explicitement dans la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948), un des traités internationaux qu'a ratifié la France :

Article 3
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 22
Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.


Article 25
Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

La protection des populations, en temps de guerre comme en temps de paix, est désigné selon les cas par les termes protection civile, sécurité civile ou défense civile (Zivilschutz en allemand, civile defense en anglais).

En temps de guerre, on parlait durant le seconde guerre mondiale de "défense passive" (évacuation des civils hors de Paris, alerte en cas de bombardement, respect du couvre-feu, abris souterrains, secours aux victimes), cf. par exemple la page du site 112-911.com. En temps de paix, cette activité recouvre les risques "normaux" (accidents domestiques, accidents du travail, accidents de transport) ainsi que la gestion des catastrophes (catastrophe naturelles ou industrielles : tempête de décembre 1999, naufrage de l'Erika, innondations de la Somme, explosion de l'usine AZF de Toulouse...), cf. par exemple le site du département hygiène et sécurité de l'Université de Lorient (IUT).

En France, plusieurs organismes concourent à la sécurité civile :

sapeurs-pompiers civils ;
armée, et notamment la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille, et les corps du génie affectés à la sécurité civile ;
corps médical (SAMU, hôpitaux, médecins et infirmiers...) ;
entreprises privées (ambulanciers, pompiers d'usine, secouristes sauveteurs du travail) ;
associations de bénévoles (secouristes, aide sociale...).
Dans le cadre de la solidarité internationale, certains de ces moyens sont envoyés à l'étranger lors d'événements exceptionnels (sauvetage et accueil des populations en cas de catastrophe, guerre).

Rôle des associations de bénévoles
Il existe diverses associations de secouristes bénévoles (cf. Organismes). Les plus connues sont la Croix-Rouge Française (CRF), la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) et les Associations Départementales de Protection Civile (ADPC) et leur fédération (FNPC), mais il en existe beaucoup d'autres : les OEuvres Hospitalières Françaises de l'Ordre de Malte, la Croix Blanche, la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme...
Ces sont des associations à but non lucratif (loi de 1901) regroupant moniteurs (enseignants) et secouristes, qui effectuent bénévolement

des postes de secours : présence préventive sur les manifestations sportives ou festives, concerts, où ils font l'accueil et les soins aux blessés et malades ;
des cours de secourisme, pour le grand public comme pour les professionnels : formation des secouristes du travail (SST), de personnes ayant des responsabilités avec les enfants (moniteurs de colonies de vacances et centres de loisir, surveillants de baignade), et certains secouristes bénévoles deviennent ensuite ambulanciers ou sapeurs-pompiers ;
ils peuvent également participer aux opérations d'assistance et de sauvetage lors de grandes catastrophes.

L'expression "sécurité civile"
L'expression "sécurité civile" se retrouve dans :

le nom du service du ministère de l'Intérieur chargé de la protection des populations, et notamment de la gestion des sapeurs-pompiers et de l'enseignement du secourisme : il s'agit de la Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles (DDSC) ;
les corps du génie de l'armée de terre mis à disposition de la DDSC : les Unités d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile (UIISC), ainsi que leur commandement militaire, le Commandement des Formation Militaires de la Sécurité Civile (Conformisc) ;
l'Institut National d'Études de la Sécurité Civile (INESC), organisme public chargé de la formation des acteurs de la sécurité civile (sapeurs-pompiers, préfets, élus locaux, entreprises...) et de la recherche, des études dans ce domaine ;
les Associations Départementales de Radio-Amateurs bénévoles au Service de la Sécurité Civile (ADRASSEC), rassemblées au sein de la fédération FNRASSEC.
NB : La DDSC regroupe également des moyens aériens (bombardiers d'eau dont les fameux "Canadair", hélicoptères de sauvetage "Dragon") et des équipes de déminage.

L'expression "protection civile"
L'expression "protection civile" se retrouve dans :

les structures d'assistance pour la gestion des problèmes de protection des population, au niveau national (SIACEDPC, Service Interministériel des Affaires Civiles et Économiques de Défense et Protection Civiles, assistant le ministre de l'Intérieur), régional (SIRACEDPC, Service Interministériel Régional... assistant le préfet de région) et départemental (SIDPC, Service Interministériel Départemental..., assistant le préfet de département) ;
les associations de secourismes bénévoles ADPC (Associations Départementales de Protection Civiles), rassemblées au sein de la FNPC (Fédération Nationale de Protection Civile).

Des confusions possibles...
On voit là que ceci peut être une source de confusion pour le grand public, puisque les mêmes termes sont employés pour désigner des services de l'état (DDSC, UIISC, SIACEDPC...) et des associations de bénévoles (ADRASSEC, ADPC...) totalement indépendantes. Cette confusion est de plus entretenue par la proximioté des logos, ainsi que par des erreurs des journalistes. Il est dès lors parfois difficile de faire comprendre au public que nous (les secouristes) sommes des bénévoles qui donnons notre temps libre au service des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uscha.monsite.wanadoo.fr/
forny
Invité



MessageSujet: Re: Protection et sécurité civiles   Ven 28 Juil - 15:58

Pour être le plus précis possible:
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/defense_et_securite_civiles/presentation/ddsc/downloadFile/attachedFile/plaquette_ddsc.pdf?nocache=1140793020.5
BRIGA
Revenir en haut Aller en bas
 
Protection et sécurité civiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barre protection Quinny Buzz ?
» barre repose main maclaren
» Sécurité sociale :étude de la DREES
» Protection pour cheminée.
» je cherche des infos sur les barrières de sécurité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECTION-AMBULANCE :: LA PROFESSION :: Cours en Ligne :: Formation/G.N.R-
Sauter vers: