SECTION-AMBULANCE


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Certification de la Qualité et la Normalisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calimero
administrateur principal


Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Alpes de Haute Provence
Profession ou activité secouriste : Ambulancier CCA de Montagne/D.S.A/futur-SPV
Date d'inscription : 28/05/2005

MessageSujet: La Certification de la Qualité et la Normalisation   Mar 23 Jan - 10:33

La Certification de la Qualité et la Normalisation

LA CERTIFICATION, c'est l'attestation de conformité à un référentiel donné (Cahier des charges, spécifications techniques, norme...) délivrée par un organisme tiers indépendant. On distingue classiquement deux types complémentaires de certification : la Certification de produits et la Certification d'entreprise (appelée également Certification de systèmes d'assurance qualité ou encore Certification ISO 9000). La Certification qu'elle soit de produits ou d'entreprise atteste l'observation volontaire de règles du jeu non obligatoires.

Certification de Produits

C'est une démarche d'identification et de différenciation de produits, directement accessible par le consommateur.
Référentiel : Cahier des charges ou Norme.
Tierce partie : Organisme certificateur agréé ou Etablissement public (INAO) dans le cas AOC. La Certification de produits agricoles et alimentaires existe au travers de quatre Signes de Qualité directement identifiables par le consommateur : l'AOC, le Label, l'Agriculture Biologique et la Certification de conformité (dont la marque NF Agro-Alimentaire).

Certification d'Entreprises ou de Systèmes d'Assurance Qualité

C'est une démarche managériale basée sur la démonstration de la fiabilité de l'organisation de l'entreprise. Elle n'est pas directement destinée à l'information du consommateur.
Référentiel : Normes de la série ISO 9000 (9001, 9002, 9003).
Tierce partie : AFAQ ou autre organisme certificateur français ou étranger agréé.
La Certification d'entreprises atteste que le système d'organisation mise en place dans l'entreprise observe un système d'assurance qualité conforme aux normes européennes permettant de donner confiance à ses clients sur la constance de qualité et la sécurité des produits et services qu'elle fournit.

L'Accréditation

La France vient de mettre en place un système unique d'accréditation des organismes certificateurs, des organismes d'inspection et des laboratoires.
Le COFRAC (Comité français d'accréditation) sera chargé de vérifier, à leur demande, que ces derniers sont conformes aux usages internationaux.

LA NORMALISATION

Une norme est un document écrit accessible au public établissant une règle du jeu évolutive qui porte sur des spécifications techniques ou des lignes directrices et dont l'observation n'est pas obligatoire.
- les normes constituent une référence technique portant sur les caractéristiques essentielles des produits ou des procédés - conception, sécurité, qualité...
- Les normes correspondent aux niveaux de performances conformes aux exigences du marché, elles sont donc évolutives.
- Les normes sont élaborées par les professions concernées : producteurs, distributeurs, consommateurs et administrations, sous l'égide d'un organisme reconnu : l'AFNOR (Association Française de Normalisation) au niveau français, le CEN (Comité Européen de Normalisation) au niveau communautaire et l'ISO (International Standardisation Organisation) au niveau international.
Une norme peut être française (environ 15000), européenne (environ 3000) ou internationale (environ 11000).
Lorsqu'une norme européenne est publiée, chaque pays de la communauté à l'obligation de la transcrire en norme nationale et de retirer les normes nationales correspondantes, si elles existent. La norme est un fondement pour la reconnaissance de la qualité.
Les normes dans le domaine agro-alimentaire. On distingue 4 types de normes dans le domaine Agro-Alimentaire qui varient selon leur contenu :
- Les normes de spécifications de produits qui définissent la composition d'un produit.
- Les normes d'environnement de produits qui définissent des éléments tels que des emballages, des techniques de stockage ou encore certains ingrédients.
- Les normes de lignes directrices qui énoncent des recommandations, par exemple en matière de bonnes pratiques de sécurité alimentaire.
- Les normes de méthodes d'analyse et d'échantillonnage.
La normalisation est à la base des deux démarches Qualité, couramment développées dans l'Agro-Alimentaire : Certification de produits et Certification d'entreprises (ou de systèmes d'assurance qualité) via la Certification de conformité (marque NF Agro-Alimentaire) pour la première et le Certificat ISO 9001/9002/9003 pour la seconde.

LA CERTIFICATION D'ENTREPRISES OU DE SYSTEMES D'ASSURANCE QUALITE

Inconnues au début des années 80, l'assurance qualité et les normes de la famille ISO 9000 font aujourd'hui l'objet d'un véritable engouement chez les industriels français.
La définition de l'assurance qualité, issue des normes internationales qui la régissent, en précise bien l'objet :
"L'assurance qualité est l'ensemble des actions préétablies et systématiques nécessaires pour donner à un client la confiance appropriée dans la capacité d'une entreprise en tout ou en partie à fournir, d'une façon sûre et régulière, des produits ou services d'une qualité donnée".
Cette démarche qui se rencontre chaque jour un peu plus dans l'agro-alimentaire ne concerne pas seulement l'industrie de la transformation mais la filière dans son ensemble, de la production à la distribution.
Le but de l'assurance qualité est de mettre sur le marché, de façon constante, des produits correspondant aux objectifs de qualité que s'est fixée l'entreprise sans viser particulièrement le haut de gamme en maîtrisant les risques et la qualité du produit. Véritable outil de management, l'assurance qualité est orientée vers la recherche permanente de la satisfaction du client.
Mettre en place un système d'assurance qualité, de sa propre initiative ou à la demande du client, signifie se mettre en conformité avec les exigences fixées par les normes internationales de la série ISO 9000.
Il s'agit d'un ensemble de procédures écrites qui va guider l'entreprise tout au long du processus de production. Il existe deux normes "mode d'emploi". Ce sont les normes ISO 9000 et ISO 9004.
La première précise le contenu de la série (ISO 9001 à 9003) et permet à l'utilisateur de savoir à quel document se référer. La seconde est un guide présentant les lignes directrices du système d'assurance qualité. Elle donne la philosophie du système.
Les normes numérotées 9001, 9002 et 9003 portent sur les principales fonctions de l'entreprise, de la revue de contrat aux prestations associées.
En effet, la mise sous assurance qualité peut faire l'objet d'une reconnaissance, c'est la Certification d'entreprises ou Certification de systèmes d'assurance qualité.
Cette certification a pour objet d'attester que le système d'assurance qualité mis en place est conforme aux prescriptions prévues dans les normes ISO 9001, 9002, 9003.
Ces trois modèles, revus et corrigés en Juillet 94, différent par les fonctions de l'entreprise couvertes et sont caractérisées par :
- ISO 9001 : "Modèle pour l'assurance de la qualité en conception, développement, production, installation et prestations associées".
- ISO 9002 : "Modèle pour l'assurance de la qualité en production, installation et prestations associées".
- ISO 9003 : "Modèle pour l'assurance de la qualité en contrôle et essais finals".
Le choix du modèle adapté aux activités et aux exigences de l'entreprise constitue la première étape de la démarche d'assurance qualité.
L'approche choisie pour mettre en place un système d'assurance qualité est variable, certains sont partisans d'une démarche menée par l'entreprise de bout en bout, d'autres préfèrent prendre l'avis de consultants.
Une fois son système qualité élaboré et appliqué, l'entreprise fait parvenir une demande écrite à un organisme certificateur tiers indépendant.
L'AFAQ (Association Française pour l'Assurance de la Qualité) est en France l'organisme certificateur de référence. Mais l'entreprise peut aussi s'adresser à d'autres organismes tiers notamment étrangers.
Aujourd'hui en France, quelque 250 entreprises agro-alimentaires bénéficient d'une certification de systèmes d'assurance qualité.
A noter que les entreprises de moins de 500 salariés peuvent prétendre, auprès des DRIRE (Directions Régionales de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement), à un certain nombre d'aides financières à différents niveaux de la démarche certification.
Par ailleurs, pour encourager les entreprises à opter pour une telle démarche le Ministère de l'Industrie en collaboration avec le MFQ (Mouvement Français pour la Qualité) a créé un outil spécifique : le Prix Français de la Qualité, qui couronne chaque année les entreprises qui se sont le plus mobilisées autour de la qualité.

_________________
forum de libre échange, merci de vous respectez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cgt-transports-04.info/topic/index.html
 
La Certification de la Qualité et la Normalisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ces photos en haute qualité?
» qualité lit vertbaudet???
» qualités d'un bon tapsi d'éveil?
» Normandie Qualité Tourisme
» Cœur d'un Minotaure d'au minimum de Qualité Très Bonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECTION-AMBULANCE :: LA PROFESSION :: Ambulanciers-
Sauter vers: