SECTION-AMBULANCE


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nico99
tres bonne presence
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 34
Localisation : Le Mans
Profession ou activité secouriste : Ambulancier
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans   Jeu 21 Déc - 22:03

Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans




Deux bandes rivales se sont violemment affrontées à l'heure de la récréation, hier après-midi. La victime, entre la vie et la mort, est scolarisée dans un autre lycée de la ville.
Sur les marches de la cafétéria, à l'heure de la récréation de l'après-midi, vers 16 h, une bagarre a éclaté, hier, dans l'enceinte du lycée Touchard du Mans (2 000 élèves). Cet établissement, l'un des plus gros des Pays de la Loire, regroupe un lycée d'enseignement général et un lycée professionnel. Deux bandes rivales d'élèves en sont venues aux mains, assez violemment pour que l'un d'entre eux sorte un couteau et le plante dans la poitrine de l'un de ses adversaires. Le blessé, âgé de 17 ans, est scolarisé dans un autre établissement de la ville, le lycée Sud. Il avait profité de l'ouverture des grilles pour pénétrer à Touchard. Elles sont en effet ouvertes pour permettre aux fumeurs de sortir de l'établissement, où fumer est interdit.

Hier soir, la victime était entre la vie et la mort au bloc opératoire des urgences du centre hospitalier du Mans. Quant à l'auteur du coup de couteau, identifié, il était activement recherché par la police. Il s'agit d'un jeune de 18 ans, réfugié tchétchène, élève en première année de BEP secrétariat au lycée professionnel.

Les deux clans s'étaient déjà affrontés

En fait, les deux bandes mettaient aux prises plusieurs jeunes Tchétchènes et un groupe d'élèves d'origine maghrébine. Les deux clans s'étaient déjà affrontés il y a une semaine, devant le lycée. Les surveillants, qui avaient voulu intervenir, avaient fait machine arrière devant la violence déployée. Tout serait parti d'une discussion animée pour l'utilisation d'un piano mis à la disposition des élèves.

« Je suis surpris. L'auteur du coup de couteau, délégué de classe, était réputé calme », déclarait, hier soir, le proviseur, Christian Chorvot, depuis dix ans à la tête de l'établissement, où la violence n'est absolument pas monnaie courante. Le coup de couteau donné, le jeune homme a tendu son arme à un conseiller principal d'éducation puis a demandé à voir le professeur avec qui il avait cours. « Il a dû se rendre compte de la gravité de son geste et cherchait un secours », estime le proviseur. Ne trouvant pas l'enseignant - on était en pleine récréation - le jeune homme a alors pris la fuite.

Dans une ambiance tendue, les policiers ont emmené au commissariat tout proche plusieurs témoins dont deux autres jeunes Tchétchènes de 18 ans (ils sont cinq dans le lycée). Ces derniers ont été placés en garde à vue, hier soir, pour avoir participé à la bagarre. Les policiers faisaient également état d'un autre blessé retrouvé aux urgences. Il pourrait aussi être impliqué dans la bagarre et se serait rendu de son propre chef à l'hôpital. Hier soir, les policiers étaient toujours à la recherche de l'auteur du coup de couteau.

Au lycée, le proviseur a prévu pour aujourd'hui un accueil des élèves de 8 h à 10 h, la mise en place d'une cellule d'écoute psychologique pour les élèves puis la suppression des cours l'après-midi, avec une réunion de tous les enseignants. Un courrier aux parents va également être diffusé.

Jean-Michel KONNE.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nico995.skyblog.com/
Nico99
tres bonne presence
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 34
Localisation : Le Mans
Profession ou activité secouriste : Ambulancier
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans   Jeu 21 Déc - 22:03

Le lycéen auteur du coup de couteau s'est rendu


Hier, près de six cents lycéens ont défilé dans les rues du Mans « contre la violence ». : Franck Dubray.


Mardi, au Mans, un jeune homme de 18 ans a été gravement blessé au cours d'une rixe dans le lycée Touchard. Hier, dans un climat tendu, 600 jeunes ont défilé contre la violence.
Bilal Khadri a été opéré avec succès d'une perforation du coeur, mardi soir, au Mans. Transféré à l'hôpital d'Angers, l'état de santé du lycéen manceau évolue favorablement mais il est toujours jugé critique. Mardi après-midi, le jeune homme de 18 ans, en terminale SGT au lycée Sud, a reçu un coup de couteau dans la poitrine, lors d'une rixe devant la cafétéria du lycée Touchard-Washington.

Selon le parquet du Mans, une dizaine de jeunes étrangers à l'établissement, dont Bilal Khadri, auraient pénétré à l'intérieur du lycée Touchard pour régler des comptes avec trois élèves d'origine tchétchène.

L'auteur du coup de couteau s'est présenté, hier, vers 4 h, au commissariat du Mans, accompagné de quelques proches. La veille, il avait remis l'arme à un conseiller principal d'éducation, avant de prendre la fuite. En garde à vue, le jeune homme, lui aussi âgé de 18 ans, en dernière année de bac pro, a reconnu avoir poignardé Bilal Khadri. Mais il affirme que l'arme ne lui appartient pas. Selon lui, il l'aurait ramassée par terre pendant la bagarre et, pris de panique, aurait frappé.

Ses deux camarades tchétchènes, placés en garde à vue mardi, ont été relâchés hier. Quant au jeune homme légèrement blessé à l'épaule qui s'était présenté mardi soir aux urgences, il est ressorti de l'hôpital. Il faisait bien partie de la dizaine de jeunes qui sont entrés à l'intérieur du lycée Touchard.

« Règlement de comptes stupide »

Les motifs de cette rixe restent pour l'instant obscurs. La direction du lycée Touchard avait signalé le lundi 11 décembre une altercation entre deux élèves. Le soir même, une violente bagarre avait opposé une dizaine de jeunes, aux portes du lycée. Signalée au commissariat du Mans par le proviseur, elle avait fait un blessé léger. Les enquêteurs tentent de déterminer si ces incidents sont liés à la rixe de mardi et si, notamment, des élèves d'origine maghrébine auraient fait appel à des copains du quartier pour régler le différend avec les Tchétchènes.

« Autant que l'on puisse savoir pour l'instant, ce n'est pas un conflit d'ordre raciste, ni entre les deux lycées, explique Jamil Maleyran, proviseur du lycée Sud. C'est plutôt un conflit entre deux groupes de jeunes. Les premiers sont effectivement d'origine maghrébine mais ils sont davantage liés par leur appartenance à un même quartier. Les seconds sont de jeunes réfugiés tchétchènes, des élèves parfaitement intégrés, bien suivis par leurs familles, mais qui développent un fort sentiment de solidarité. »

« C'est un règlement de comptes stupide, un truc tout bête », estimait hier matin Harmely Diboko, un ami de la victime. Choqués, près de 600 lycéens ont défilé hier matin dans les rues du Mans. Une marche « contre la violence » dans un climat assez tendu. Sans dérapage pour autant. Par souci d'apaisement, le proviseur du lycée Touchard a décidé de fermer son établissement jusqu'à la rentrée de janvier. L'aide psychologique, proposée hier par un médecin scolaire et des conseillers d'orientation-psychologique spécialement formés, sera maintenue durant les vacances.

Patrick ANGEVIN et Cécile RÉTO.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nico995.skyblog.com/
Nico99
tres bonne presence
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 34
Localisation : Le Mans
Profession ou activité secouriste : Ambulancier
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans   Jeu 21 Déc - 22:03

« Un conflit entre jeunes, pas du racisme », expliquent les proviseurs

retrait de la photo
Jamil Maleyran, proviseur du lycée Sud.



Secoués. Forcément. Mais pas abattus. Le proviseur du lycée Sud, Jamil Maleyran, et celui du lycée Touchard-Washington, Christian Chorvot, sont en contact permanent depuis hier. Bilal Khadri, poignardé mardi, est élève de terminale STG au lycée Sud. Son agresseur présumé est en deuxième année de bac pro à Washington. Ensemble, les deux proviseurs ont mis en place une aide psychologique dans leurs lycées : deux médecins scolaires et quatre conseillers d'orientation psychologues, spécialisés dans les interventions d'urgence, étaient présents, hier, pour discuter avec les élèves qui le souhaitaient.

« C'est un événement à la fois extrêmement grave et très exceptionnel, estime Jamil Maleyran. Quand on connaîtra le fin mot de l'histoire, je suis persuadé qu'on découvrira que c'est une accumulation de petits dérapages qui ont abouti au drame. » Même souci, chez Christian Chorvot, de dédramatiser, sans pour autant minimiser : « C'est grave. Mais des bagarres entre groupes devant le lycée, c'est très rare. Une fois par an et encore... »

Cette fois, la présence d'un couteau a tout fait déraper. « C'est cela qui me perturbe. Qu'est-ce qui pousse un jeune de 18 ans à venir au lycée, armé d'un couteau · », s'interroge Christian Chorvot, qui cherche du côté du « passé douloureux des enfants de réfugiés tchétchènes », tous directement ou indirectement confrontés aux exactions des troupes russes dans leur pays. « C'est peut-être l'explication de cette violence, avance Christian Chorvot. Nous avons une petite dizaine de jeunes Tchétchènes dans le lycée (sur 2 000 élèves). Ce sont des élèves qui ne posent aucun problème. Ils sont très investis dans leurs études, très suivis par leurs familles. Mais peut-être que le passé de ces jeunes nécessite un accompagnement particulier. »

Un groupe de jeunes Français d'origine maghrébine d'un côté, un groupe de jeunes Tchétchènes de l'autre... Reflet d'une montée du racisme ou du communautarisme ? Les deux proviseurs s'inscrivent en faux. « Arabes, Tchétchènes, c'est la réalité, admet Jamil Maleyran. Mais ce n'est pas le fond du problème. C'est un banal conflit entre deux groupes de jeunes qui ont fait jouer la solidarité. D'un côté, on a un groupe de jeunes, issus d'un même quartier qui concentre des difficultés économiques et sociales (NDLR : les Glonnières). Ils se connaissent depuis tout petit et sont scolarisés dans les deux lycées. De l'autre côté, on a un groupe de jeunes issus d'une même communauté d'exilés et qui ont une histoire très difficile. Dans chacun des groupes, on se serre les coudes quand un des membres a un problème. »

La description de la victime et de son agresseur par leurs enseignants ou leurs amis plaide pour la thèse du dérapage. Le jeune Tchétchène est présenté comme « un élève calme », « sans problème », élu délégué de sa classe. Bilal Khadri, fan de foot, est décrit comme quelqu'un de jovial, pas trop passionné par les études mais très apprécié dans sa classe. « Bilal est quelqu'un qui a davantage le profil à calmer ses copains qu'à jouer les boutefeux », témoignait, hier, un enseignant.


Patrick ANGEVIN.


Ouest-France


Dernière édition par Calimero le Ven 22 Déc - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nico995.skyblog.com/
uscha
membre d'honneur
membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 1661
Age : 47
Localisation : lormont 33
Profession ou activité secouriste : ambulancier (CCA, BMP1 BRANCHE 12, trilogiste)
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans   Ven 22 Déc - 12:03

et ça continu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uscha.monsite.wanadoo.fr/
bettyboop
excellente participation
excellente participation
avatar

Nombre de messages : 458
Profession ou activité secouriste : paramédic
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans   Ven 22 Déc - 23:40

sans oublier ce garçon de 12 ans qui est mort à l'école d'avoir été frappé, battu à mort....Une honte !! bientot il va falloir mettre des policiers dans les écoles...et franchement ce ne serais pas un mal !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico99
tres bonne presence
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 34
Localisation : Le Mans
Profession ou activité secouriste : Ambulancier
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans   Lun 25 Déc - 21:12

Une marche pour Bilal et contre la violence


Du lycée Sud à l'inspection d'académie, en passant par le lycée Touchard-Washington, la marche a duré une heure et quart. Dans le calme et le silence. : Photos Franck Dubray



En silence, 600 personnes ont marché, hier après-midi, du lycée Sud à l'inspection d'académie. En solidarité avec Bilal Khira, le lycéen poignardé mardi dans une rixe.
Il est 15 h, hier, devant les grilles du lycée Sud. Saïd Belgana, animateur au centre social des Glonnières et ami de la victime, passe les consignes par mégaphone. « Merci d'être venu. Je rappelle que c'est une marche pour Bilal. Alors, pas de slogan. On marche en silence et dans le calme... » Le cortège s'ébranle, encadré par une vingtaine de jeunes gens avec des brassards rouges. En tête, il y a Abdel Khira, le frère de Bilal, ainsi que des cousins. Les parents ne sont pas là. Ils sont au chevet de leurs fils, à l'hôpital d'Angers. L'état de santé du jeune homme continue d'évoluer favorablement après son opération du coeur, mais il reste très grave.

Rocade, avenue Jean-Mac, avenue Jaurès... On parle de Bilal, bien sûr. L'ambiance est à la gravité. Mais pas tendue. La mise en examen pour tentative de meurtre et l'incarcération, la veille au soir, du jeune Tchétchène de 18 ans, auteur du coup de couteau (lire Ouest-France d'hier) y est sans doute pour quelque chose. Après une heure de marche, le défilé stoppe devant le lycée Touchard-Washington, où Bilal Khira a été poignardé mardi. Bref sit-in. Direction l'inspection d'académie. Nouveau sit-in. Comme prévu, une délégation de proches et d'amis de la victime est reçue par l'inspecteur d'académie et les proviseurs des lycées Sud et Washington-Touchard.

L'entrevue se passe sereinement. Famille et amis de Bilal Khira ont tenu à rappeler solennellement que « Bilal est clairement la victime ». Ils ont également demandé que la lumière soit faite sur l'ensemble des faits et des responsabilités qui ont conduit au drame, notamment sur les incidents qui ont précédé la rixe, à l'intérieur et à l'extérieur du lycée Touchard.

Dans un communiqué, l'association des parents d'élèves FCPE des lycées Touchard et Washington exprime « sa tristesse face au drame survenu mardi dans l'établissement et transmet toute sa sympathie aux familles touchées ». Elle rappelle, « au-delà des émotions, son attachement à l'écoute et au dialogue, éléments nécessaires à l'apaisement de la situation ».


Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nico995.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un lycéen poignardé au lycée Touchard du Mans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernière Minute ! LOIRE : un bébé de 7 mois poignardé à mort par sa mère
» JÉRÉMY MORTREUX, MILITAIRE POIGNARDÉ À MORT PAR 4 ROMS...
» Le jeune garçon de 7 ans poignardé ,est décédé !
» Un lycéen poignarde son prof en pleine classe
» Monica Seles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECTION-AMBULANCE :: DIVERS :: Actualité - Presse-
Sauter vers: